Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.belledonne-sport-nature.fr

Association Belledonne Sports Nature

Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Inviter des participants
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents
Voir aussi

Accueil «   Le blog «  

Narguer les Arguilles

Au gré des pierriers de Belledonne

Ce lundi était annoncé comme exceptionnellement beau, avec un soleil radieux du matin au soir, et une visibilité particulièrement bonne. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour se balader en haut ! Une randonnée longue pour un compte-rendu court … faute de temps en cette rentrée scolaire imminente.

Au programme, une boucle au départ de Fond de France, avec un passage au Col de la Valloire, avec enchainement sur la Selle du Puy Gris pour une redescente côté Maurienne vers la Pierre Barme. Une fois là, pas beaucoup de choix ; direction le Col du Tépey pour redescendre vers la voiture via la Plagne Vaumard. Le tour permet de rester proche, entre autres, des deux superbes sommets que sont le Rocher d'Arguille et le Bec d'Arguille, toujours aussi impressionnants.

Ce parcours se fait majoritairement sur des pierriers (et parfois quelques névés qui sont les bienvenues) assez instables et pentus, ce qui rend la progression lente et fatigante. La descente de la Selle du Puy Gris côté Maurienne ainsi que la montée et la descente du Col du Tépey demandent notamment un pied agile et de la patience. Ça roule, c’est gras, et le caillou fourbe guette un peu partout. Mais au final, ça vaut le coup !

Petit détour sur ce parcours initial aux abords du Lac glacé dans le fond de la Combe de la Grande Valloire. Je décide de monter sur la crête qui joint les Pointes de la Porte de l’Eglise et la Pointe de Comberousse. Bien que faisable, ce secteur n’est pas très randonneur-friendly, notamment l’arête en elle-même qui, si elle reste à peu près à niveau, est faite de bric et de broc dont certains petits blocs se sont détachés sous mes pieds. Il est nécessaire de temps en temps de mettre les mains pour un pas d’escalade en 3. Attention donc  Mais à nouveau, cela donne des vues extraordinaires, en particulier sur le duo Comberousse – Puy Gris, une vue inédite pour moi !

Bilan : départ 4 h 45, 28 km, 3100 m de D+ et 14 h 30 de randonnée.

Participants : Pierre et les quadrupèdes traditionnels des montagnes de Belledonne.

 

Trace GPS de la sortie. Attention, le modèle de terrain du site plafonne à 2500 m environ ... Le profil altimétrique est donc plat dans ses parties les plus élevées.



Lever de soleil sur la Chartreuse Lac Blanc Lac de la Folle Lac Noir et Rocher d'Arguille Si tu vois deux chamois tape dans tes mains
Bouquetin peu stressé Lac Glacé Lac Glacé Pointe de Comberousse Sur la crête vers 2800 m Aiguilles d'Arves et Ecrins Pointe de Comberousse et Puy Gris Arête conviviale ... Pic du frêne et Mont Blanc Pépé Cervin Lac Glacé au second passage
Presque au Col de la Valloire Col de la Valloire encore un effort Vue au Col de la Valloire avec le Pic du Frêne et le Mont Blanc Puy Gris Cairn du Col de la Valloire et Grande Casse Entre Col de la Valloire et Selle de Puy Gris. Des couleurs étonnantes Passage un peu chaud sous la Selle du Puy Gris Équilibriste pataud sur le névé Selle du Puy Gris en approche Arrivée à la Selle du Puy Gris et vue sur le Pic de l'Etendard
Aiguilles d'Arves C'est parti pour 900 m de pierriers Selle du Puy Gris Un peu plus bas ... Pas encore à la moitié de la descente Meadows of heaven Les Têtes, au dessus-de la Petite Barme Prochaine étape : le Col du Tépey Vers la Roche Boucherin Col du Tépey au loin La Meije
Aiguilles d'Arves Col du Tépey en approche Col du Tépey Mont Blanc et Grandes Jorasses Grande Lance d'Allemont et Grand Pic de Belledonne C'est parti pour 1700 m de descente Salut salut Refuge de la Combe Madame Du sel du sel du sel ... Dorf Premier chalet de la Combe Madame
Geneviève Dupuis
le 9 sep.
Périple magnifique pour un chamois solitaire !
qui dit mieux ?