Vallon du Gleyzin

Publié par ddaniel le

Boucle par le vallon du Haut-Bréda

L’ équinoxe d’automne s’est fait somptueux, en ce dimanche 23 septembre : soleil et chaleur, avec un vent frais sur les hauteurs, et la luminosité intense qui précède les froidures de l’hiver.

Le circuit proposé ce jour, effectué en grande partie sur le GR738, démarrait de la Bourgeat Noire (1090 m). Montée au refuge de l’Oule (1836 m)  à l’ombre sous Combe Grasse. Redescente à l’alpage de l’Oule (1662 m) ensoleillé, puis grimpée à la Pierre du Pin (1921 m). Là, il fallait prendre le temps de parcourir du regard les crêtes de Berlanche, Grandes Lanches, Périoule, avec le raide vallon du Vay et le fin couloir du Pertuis, et plus à l’est les cols et montagnes de Moretan et de Gleyzin.

La descente à la Croix du Léat (1826 m) et au lac du Léat amenait ensuite au-dessus de la vallé du Haut-Bréda, avec vue sur le massif de la Chartreuse par-delà la crête de notre cher Grand Rocher. Passé le lac du Léat et son refuge »bichonné », le GR738 continue vers le sud, en traversant de nombreux vallons. Celui de Tigneux fut  choisi comme terminus et arrêt pique-nique au deuxième chalet de Tigneux.

Que s’éternisent ces instants pendant lesquels seuls comptent la saveur du casse-croûte et la paix ressentie dans un environnement bienveillant !

Demi-tour plein nord pour le lac du Léat puis le chalet du Bout (1398 m), lui aussi « bichonné » ; une raide piste forestière aboutissait enfin au torrent du Gleyzin (1095 m), franchi sur une passerelle pour aboutir sur la piste du départ : la boucle etait bouclée. Dénivelée : 1200 m. 12 km environ. 5 h 30 de marche.

Participante : Geneviève.

N.B. Pour comprendre ce qu’est un refuge « bichonné », consulter le site internet de l’association « Tous à Poêle« .


Catégories : Le blog

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.