Belle boucle dans le sens horaire, partant de la chapelle de Prodin (1350 m).

Passage par les chalets du Verneil, remontée à Ramavoula puis le long de la crête de la Grande Montagne de Presle, versant Serraz, menant au Chapotet : la neige résiduelle permet de tester, en mode ludique, les crampons et chaussures d’alpinisme, sur une surface relativement dure, qui porte bien. Nous nous régalons de la vue sur la Lauzière et sur notre “Toit de l’Europe” (une pensée pour Fabienne).

Les anémones-souris nous saluent près du sommet, et le casse-croûte prend toute sa saveur dans cet environnement “haute montagne” parce qu’encore bien blanc.

La descente s’effectue versant Gargoton, par le col de la Perche puis par les chalets des Platières et de la Grande Montagne de Presle. Avant celui-ci, les névés en traversée requièrent de la vigilance ; la suite est fleurie de gentianes et de populages des marais ; un chamois traverse l’allée forestière, puis nous arrivons au-dessus de Prodin, où les myosotis sont “mis en boîte” dans l’objectif des photographes.

La piste forestière bien carrossable ramenant en voiture dans la vallée a été récemment remise en état, et on doit la parcourir très lentement pour franchir ses plus de 100 caniveaux, “renvois d’eau”. Chapotet, ça se mérite !

Dénivelée + : 880 m Dénivelée – : 780 m Distance : 10 km

Participantes : Martine et Geneviève