Nous ne sommes pas venus à Prabert pour la solitude du valllon du Vénitier !

De très très nombreuses voitures tout au long de la route mais nous sommes montés à 1350 m. Un peu de portage jusqu’au habert de Muret.

Montée sans difficultés particulières mais avec des plaques dures par endroits rendant quelques conversions difficiles pour ceux qui ne maîtrisent pas bien.

Bonne neige à la descente. Déchaussage un peu au dessus du habert de Muret et quelques plaques de glaces traîtres.

Marie-José, Florence, Fabienne, Jean-Noël, Sylvain, Alain, Daniel.

Catégories : Le blogSki de randonnée