Ce sommet secondaire des Bauges (1979 m) se dresse fièrement sous la face ouest de l’Arcalod.

On l’atteint depuis Précherel, au-dessus de Jarzy ; en période hors neige, on peut démarrer du pont du Leyat (1070 m).

On remonte le vallon du ruisseau de Chérel jusqu’au col de Chérel (1495 m), entre les remarquables falaises du Trélod et de l’Arcalod, quelque peu cachées par la forêt.

Au col, on part « plein est » pour rejoindre un sentier étroit menant par un vallon sauvage, au col coté 1910 m, le col « des Espagnols ». De là, vue plongeante sur l’alpage, les ruines et le col de Curtillet ; il ne reste plus qu’à remonter l’arête nord/nord-ouest du Bonnet de Chérel (encore appelé Pointe de Curtillet) : quelques traces facilitent la montée sur les pentes herbeuses bien raides, à déconseiller en cas d’humidité.

Le Bonnet en est bien un, arrondi et jovial si l’on regarde vers le sud, et très panoramique ; on y surplombe le col 1907, un col intermédiaire et des pentes vallonnées qui nous amèneront tranquillement au replat face au chalet de Massoly, niché dans un repli de terrain tout vert et veillé par le superbe Arcalod.

La descente s’effectue ensuite en rive droite du ruisseau de Massoly, et le bon sentier prend la direction nord pour aboutir au col de Chérel; pour finir, on a le choix entre l’ancienne piste (balises rouge et jaune) ou la nouvelle piste aboutissant au pont du Leyat.

Participantes à cette sortie du 25 octobre :Virginie, Dominique, Geneviève.

Catégories : Le blog