La traversée en boucle de ce sommet, depuis le Super Collet d’ Allevard (1680 m), reste une valeur sûre. Il faut compter environ 6 heures pour ce circuit, 12 km et 750 m de dénivelée.

On atteint d’abord les Plagnes (2096 m) par les crêtes avec vues panoramiques ; on redescend au col de Claran (1956 m), et de là, on gravit l’arête nord du Petit Charnier, bel escarpement avec de hautes marches et un environnement végétal coloré. Le sommet (2181 m) procure une vue rapprochée du Grand Charnier, ainsi que des hauts versants du Bens, et une perspective très ouverte sur le nord.

La traversée jusqu’au col du Golet (2103 m) est un peu acrobatique et très agréable : elle se déroule sur une arête peine de ressauts, bordée de pins, avec quelques pas d’escalade facile, et une trace zizagant au mieux.

Au col du Golet, de beaux éboulis de pierres grises avec lichens jaunes et verts accueillent le randonneur : celui-ci peut être tenté de descendre à main gauche (versant Bens) dans le vallon du Golet, le pur « wild » apprécié des curieux, en franchissant un ressaut rocheux puis en rejoignant hors sentier la trace balisée en jaune (issue de la Balme) qui le ramènera au col de Claran. L’autre option pour le retour est la descente à main droite (versant Veyton) : on rejoint rapidement en contrebas du col le sentier-balcon bien tracé, celui qui fait la liaison Super Collet / Grand Charnier : ce fut le choix du jour, avec le soleil revenu qui chauffait le dos.

Du col de Claran, le sentier du Tour du Pays d’ Allevard, puis une variante passant à l’ex-téléski du Soleil, conduisent aux pistes de la station de ski ; on dégringole alors « la rouge ou la bleue », c’est égal !

Fin de l’aventure : on fait escale à L’Escale d’Allevard, pour les bières artisanales et les chocolats chauds !

Participants : Pierre, Virginie, Nicole, Dominique, Daniel, Geneviève.

Catégories : Le blog