Le créneau de beau temps, après une petite chute de neige, était plus que tentant. La proposition Roche plane faite par Ghislaine et Sigrine et validée par Daniel, après étude des conditions (favorables en risque 2, pas de pentes raides si ce n’est sous le sommet ) et de l’itinéraire (plutôt simple), a rencontré un (trop ?) grand succès.

17 participants annoncés !

  • 8 en provenance de Chambéry et alentours : Sigrine, Nicole, Fabienne Alain et leur fils Vincent- en splitboard- ; Jean-Michel, Jean et Martine.
  • 3 amenés  par un  permanent du comité Savoie de la FSGT : Guillaume, Manon et Amadou
  • 6 venant de Arvillard : Dominique, Ghislaine, Rosario, Jean-Noël, Geneviève et Raphaël

Il faut d’abord saluer l’incroyable ponctualité des participants, malgré leur nombre et les différents ramassages en route. Sur le parking des Maisonnettes, vers 9h15, sur les skis comme prévu à 9h30.

La gestion de groupe s’est opérée aussi comme prévu.

  • Une demi-heure après le départ, avant les chalets du Chatelard,  les plus rapides, ont formé un groupe autonome,  constitué pour la plupart de personnes très expérimentées : Jean, Jean Michel, Martine, Alain, Jean-Noël, Rosario.
  • Le second groupe, plus lent, regroupait Sigrine, Ghislaine, Raphaël, Nicole, Dominique, Geneviève, Fabienne et Vincent. Ce groupe a mené la course à son rythme, en profitant des courtes pauses utiles au malheureux en split board pour prendre des photos.
  • Guillaume, Manon et Amadou, sont partis de manière autonome, un peu plus tard.

Quatre participants du  premier groupe ont  rejoint le sommet,  avant 13h et sont redescendus à l’épaule où Rosario et Alain étaient restés. Le premier groupe a accueilli  le second groupe, sur la petite épaule sous le sommet. Pour le deuxième groupe, Sigrine et Nicole sont montées, l’une à pied, l’autre à skis,  au sommet, où elles ont rencontré deux beaux et bien aimables CRS des secours en montagne. Il était 13h20 . Les autres membre du second groupe sont restés à l’épaule, ou sagement comme Geneviève,  au soleil au pied de la pente terminale.

Du sommet, la vue sur le mont Blanc était imprenable.

La descente s’est effectuée sans encombre dans les traces de montée. La neige très agréable sous l’épaule devenait de plus en plus lourde, au fur et à mesure de la descente. Cette fois ci, c’est Vincent et son Split Board qui devaient nous attendre.

Tous arrivés au parking vers 15h30, rentrés chez nous bien avant le couvre-feu.

Catégories : Le blogSki de randonnée

1 commentaire

Geneviève

Geneviève · mar. 16 Fév. 2021 à 9 h 41

Sigrine, tu nous a fait là un super compte-rendu, relatant bien l’ambiance de cette sortie !
Rocheplane, une belle montagne dans laquelle on se trouve bien, à tous les étages !
Geneviève

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :